VOIR NOS PROGRAMMES - LA LOI GIRARDIN

LES SCI GIRARDIN

REDUISEZ VOS IMPÔTS de 26% DU MONTANT DE VOTRE INVESTISSEMENT*

* plafonné à 2 438 HT /m2 et étalé sur 5 ans


LA LOI GIRARDIN INTERMÉDIAIRE 50%
(Art. 199 undecies A du Code Général des Impôts)

L’INVESTISSEUR S’ENGAGE :

  • A acquérir un logement neuf dans un département d’outre mer.
  • A louer ce logement nu pour une durée minimale de six ans, la location devant intervenir dans les six mois qui suivent son acquisition.
  • A louer ce logement à un preneur qui y fixera sa résidence principale et dont les ressources (revenus nets
    de frais professionnels) sont inférieures aux plafonds suivants :
    30 985 Euros pour une personne seule
    57 307 Euros pour un couple marié
    60 621 Euros couple ou personne seule avec 1 personne à charge
    63 936
    Euros couple ou personne seule avec 2 personnes à charge
68 365 Euros couple ou personne seule avec 3 personnes à charge
72 795 Euros couple ou personne seule avec 4 personnes à charge
+ 4 651 € à partir de la 5ème personne à charge
  • A pratiquer un loyer inférieur ou égal à un plafond déterminé à 164 Euros par m2 annuels de surface habitable (en considérant 14 m2 maximum de terrasse couverte). ou 205 € à St Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna, Nouvelle Calédonie, Polnésie française, Terres australes et antactique françaises

PREMIER AVANTAGE : LE FISC OFFRE

  • Une réduction de 26% du montant de l’investissement dans la limite d’un plafond prix/m2 de
    2 438 euros H.T. par m2 de surface habitable réalisé. Il est précisé que pour l’acquisition du plafond applicable, cette limite doit être, le cas échéant, majorée de la TVA à 8,50 %
    applicable puis multipliée par le nombre de m2 de la surface habitable.
  • Une réduction étalée sur cinq ans, soit 10% par an.
  • Une réduction qui sera imputée directement sur l’impôt sur le revenu de l’investisseur.

DEUXIEME AVANTAGE : L’INVESTISSEUR PROFITE DU REGIME D’IMPUTATION DES DEFICITS FONCIERS
(Art. 156 I - 3° du Code Général des Impôts) UNE FOIS LE 1ER AVANTAGE ÉPUISÉ

Il bénéficiera d’une déduction de l’ensemble des dépenses effectuées en vue de l’acquisition ou de la conservation des revenus fonciers (intérêts d’emprunt, primes d’assurances quelles qu’elles soient, impôts perçus par les collectivités locales, charges de gestion et autre charges de copropriétés, etc…)
Quand l’ensemble de ces charges est supérieur au montant des loyers perçus, l’investisseur sera en situation de déficit foncier. Les revenus tirés de la location seront perçus en franchise d’impôt.
A l’issue de la période de réduction d’impôt (5 ans) l’investisseur pourra déduire de son revenu global les déficits fonciers à hauteur de 10 700 euros par an.
La fraction des intérêts d’emprunt supérieure aux loyers perçus ainsi que celle supérieure au plafond de 10 700 euros sera imputable sur les revenus fonciers des 10 années suivantes.

PROGRAMMES LA REUNION - LA LOI GIRARDIN

IR Conseil

Vous souhaite
la bienvenue

Tél : 08 71 28 90 41